Prochain gouvernement. L’école de l’opposition est ouverte !

ACTUALITÉNOS CHRONIQUEURS
235
1

Moins on y est, mieux on y sera !

Ce soir du mercredi 22 septembre, on est dans le compte. Le trio de tête des échéances du 8 septembre, le chef de gouvernement désigné, est dans le compte. Ceux qui jouaient à la calculette ont la réponse officielle. RNI-PAM-PI constituent la majorité.

Après avoir été dans la salle d’attente, par choix et persistance, l’USFP de Lachgar a fini par comprendre. La Rose, de toutes les saisons dans l’histoire politique du pays, attendrait le meilleur après décembre. Un nouveau moment historique. Une possibilité historique pour se reprendre. Pour se questionner. Pour se remettre en question en fait, disent les Socialistes du Maroc, après pratiquement deux décennies dans les arcanes

Mais, ils ne seront pas les seuls dans cet exercice ! Outre le PPS, il y aura aussi le MP et l’UC qui auront à s’affronter à cette adversité.  Une première. Enfin, pratiquement !

Il faut dire qu’il s’agirait d’une opportunité.

En fait, ce moment de l’histoire politique du pays devrait constituer, dans l’absolu, un moment d’arrêt pour y voir plus clair en son sein. Pour plein d’acteurs politiques.

On sait, plus ou moins, qu’être dans l’opposition n’est pas une mince affaire, mais la situation mérite d’être vécue . On y apprend davantage !

Maintenant, loin de l’aigreur, il faut être au rendez-vous.