ENTRETIEN DU MAE ALGÉRIEN AVEC SON HOMOLOGUE IRANIEN. L’OMISSION DÉLIBÉRÉE DE LA QUESTION DU SAHARA MAROCAIN DANS LE TWEET DE BOUKADOUM !!!

ACTUALITÉPOLITIQUE
871
2

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a eu lundi une conversation téléphonique avec son homologue iranien, Jawad Darif. Rendant compte de cette conversation dans un tweet posté il y a quelques heures, Boukadoum, contrairement à son habitude obsessionnelle, a fait l’impasse sur la question du Sahara marocain.

On sait parfaitement que dans ses tweets, Boukadoum se fait une obligation d’évoquer la question du Sahara marocain pour vendre la thèse chimérique du régime des généraux. Mais une fois n’est pas coutume, il s’est limité dans son tweet à évoquer, outre les relations algéro-iraniennes, les questions du Moyen Orient.

Boukadoum a aussi omis à l’insu de son gré d’aborder la situation en Libye et au Sahel!!

Les observateurs avertis ont bien compris que Boukadoum a botté en touche concernant les ingérences iraniennes prouvées, attestées et vérifiées dans le soutien au séparatisme anti-marocain mis en évidence par l’accompagnement militaire des milices du “polisario” par le biais du bras armé des Mollahs au Liban, le mouvement chiite du Hezbollah.

Pour rappel, le Maroc a rompu le 1er Mai 2018 ses relations diplomatiques avec l’Iran après les agissements d’un pseudo-diplomate affecté par les Mollahs à l’ambassade de Téhéran à Alger, le dénommé Amir Moussaoui.

Il est tout à fait normal que deux États considérés comme voyous par la communauté internationale se renvoient l’ascenseur.