Vidéo. Représentant d’Israël au Maroc: “Voici pourquoi votre pays est la destination rêvée de tous les ambassadeurs du monde”


David Govrin n’en a que pour le Maroc. Et pourtant, le diplomate israélien qui se définit comme “Ibn Battouta” a sillonné les principales capitales du monde, de Vienne ou encore Bucarest, où son père était ambassadeur, au Caire et Amman, en passant par New-York, où il a officié en tant que conseiller politique de la mission diplomatique israélienne auprès de l’ONU. 

À peine un mois s’est écoulé depuis son arrivée à Rabat, le 25 janvier 2021, l’ex-ambassadeur d’Israël en Égypte s’est vite acclimaté au Maroc. Parfait arabophone, profondément imprégné de culture arabo-musulmane, il parle déjà le dialectal marocain (darija) et aime apparaître en costumes traditionnels marocains (djellaba, jabador, tarbouche rouge, etc).

Les images qu’il poste sur son compte Twitter reflètent une grande fascination pour le Maroc, “l’un des plus beaux pays du monde”.

 

 

 

 

Dans cette vidéo, le diplomate israélien déclare ouvertement sa flamme au Maroc, “destination rêvée de tous les ambassadeurs du monde”, dit-il, à juste titre. Une source diplomatique a confirmé à lecollimateur.ma cette préférence marquée pour “la destination Maroc”.

“Vous avez le plus beau coucher de soleil au monde. Je l’ai vu au Sahara, à Chefchaouen, l’une des six plus belles villes du monde, à Marrakech, la ville ocre qui respire la joie et porte les traces d’une civilisation dont les racines remontent à la nuit des temps”, dit-il. “Vous avez un pays où la neige côtoie le désert, les montagnes, les plaines, et ces contrastes, on les trouve dans un même endroit”. “De surcroît, le peuple marocain est généreux, hospitalier, convivial, tolérant… Depuis 3000 ans, les Juifs vivent côte à côte avec les Musulmans… votre terre est bénie”, dit-il encore.

“Votre cuisine est l’une des plus célèbres au monde. Même le couscous est connu à travers le monde comme étant marocain, autant que la djellaba, le caftan”, poursuit-il.

“Je n’oublierai jamais la chaleur avec laquelle j’ai été accueilli par les Marocains le jour de mon arrivée”, dit-il encore. “Cette maison est votre maison”, m’ont dit mes hôtes marocains. 

“Je suis très heureux de travailler au Maroc”, se réjouit-il, assurant qu’il ne va épargner aucun effort pour rapprocher davantage les deux peuples marocain et israélien.


Facebook Comments