La Liga : Le Barça attaque son vice-président en justice


Suite à la démission de six membres du Conseil d’administration et aux accusations proférées par son vice-président Emili Rousaud démissionnaire, le FC Barcelone est monté au créneau pour annoncer sa décision d’ester en justice et demander réparations.

«Le conseil d’administration nie catégoriquement toute action pouvant être qualifiée de corruption et, par conséquent, a accepté d’engager les poursuites pénales correspondantes. L’action pénale à engager vise à défendre l’honneur du club et de ses employés», a annoncé le club catalan.

Par ailleurs, le club du président Josep Maria Bartomeu a procédé également à une recomposition de son Conseil d’Administration après les démissions annoncées la semaine dernière.

Un remaniement qui permettrait au président des Blaugranas d’entrevoir l’avenir avec moins de contestations au sein de l’équipe dirigeante.