Rabat. Ouverture d’une enquête judiciaire contre un individu accusé d’avoir torturé et tué sa mère avec la complicité de son épouse et de son fils

ACTUALITÉ
232
1

La brigade criminelle préfectorale de Rabat a ouvert samedi une enquête sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels attribués à un couple et à l’enfant mineur de l’un d’entre eux, soupçonnés d’homicide volontaire sur ascendant.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le principal mis en cause (43 ans) est suspecté d’homicide volontaire après l’usage de moyens de torture sur sa mère de 67 ans, avec l’éventuelle complicité de sa femme et de son fils mineur, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police judiciaire ont saisi des enregistrements vidéo réalisés à l’aide de téléphone portable montrant la victime nue et ligotée avec des traces de violences sur différentes parties de son corps, ajoute la même source.

Les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue, alors que le suspect mineur a été placé sous contrôle judiciaire, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compéten, pour déterminer les circonstances de cette affaire et le degré d’implication de chacun des suspects, conclut le communiqué.


Article Tags