Vidéo. Les propos prémonitoires de feu Khalid Jamai sur la chute brutale du PJD

ACTUALITÉÉLECTIONS 2021
565
1

L’ex-directeur de l’Opinion et journaliste de renom feu Khalid Jamai a été toujours connu pour sa franchise, son courage et son esprit d’analyse pointu. D’ailleurs ses convictions inébranlables lui ont causé beaucoup de désagréments, voire la prison quand il avait eu maille à partir avec le puissant général de l’époque, Mohamed Oufkir.

Ce fils de bonne famille a toujours privilégié le langage de la vérité même envers ses proches. il n’a, ainsi, jamais ménagé le parti de l’Istiqlal même quand il officiait dans son organe de presse sis rue Allal Ben Abdallah à Rabat. Au début des années 90 il s’est confronté au puissant ministre Driss Basri auquel il avait adressé sa célébrissime lettre ouverte (Chkoun Nta) qui avait marqué les esprits.

Cette grande figure de la scène médiatique a continué à défendre ses principes, avec force conviction, jusqu’à son dernier souffle. Il n’a jamais ménagé les islamistes du PJD avant et après avoir dirigé les deux gouvernements successifs.

 

 

 

 

Il y a quelques années il déclarait à un confrère que le PJD allait vers une déroute spectaculaire: « Depuis qu’il dirige le gouvernement le PJD va de mal en pis en perdant de plus en plus de sa popularité. Les dirigeants du parti vont finir leur deuxième mandat en 2021 sur les genoux comme les bébés veau. Ce serait un exploit s’ils arrivent à décrocher 40 sièges lors des prochaines élections et on se débarrassera, alors, nous et les pouvoirs publics, d’eux. Finalement le fait que les islamistes dirigent le gouvernement s’est avéré une bonne chose parce qu’ils ont montré leurs vrais visages aux Marocains. La gestion de la chose publique les a dévoilés au grand jour car s’ils sont restés dans l’opposition ils nous auraient encore bernés pendant longtemps ».

Que Dieu l’accueille dans Son vaste paradis, comme l’avait dit le roi dans le message de condoléances qu’il avait adressé à la famille de Khalid Jamai en rendant un vibrant hommage à ce: « grand journaliste, militant et intellectuel engagé, connu pour sa probité, ses principes, sa sincérité, son objectivité et son professionnalisme élevé, que ce soit dans ses écrits journalistiques ou ses positions politiques« .