Les héritiers de Maradona demandent à la justice d’enquêter sur son avocat

ACTUALITÉ
108
0

Les héritiers de la star du football mondial, Diego Maradona, décédé en novembre 2020 dans des circonstances obscures, ont demandé à la justice d’enquêter sur l’avocat et ami du défunt, Matias Morla, afin qu’il ne manipule plus “ni le nom, ni les marques ou l’image” de Maradona.

“Nous, les héritiers de Diego Maradona, affirmons que M. Matías Morla n’a rien à voir avec les marques, le nom et l’image de notre père, qui lui ont appartenu et qui nous reviennent en tant qu’héritiers”, indiquent dans une déclaration les filles du défunt, Dalma et Giannina Maradona, et son ex-épouse Verónica Ojeda, mère du petit Dieguito Fernando.

Évoquant l’enquête sur la mort de Maradona, les filles ont demandé que Morla “soit éloigné de l’affaire” et que la justice “mène une enquête approfondie et sérieuse” sur les causes du décès Maradona.

Il ne s’agit aucunement d’un “caprice” quelconque de l’un des héritiers, mais d’une position de principe que tous les héritiers soutiennent fortement, ajoutent-ils dans la déclaration.

De leur côté, les deux autres fils de Maradona, Jana et l’italo-argentin Diego Junior Maradona se sont joints aux autres héritiers pour former un “front commun destiné à lutter pour que justice soit faite rapidement et pour que les responsables de sa mort soient condamnés, y compris ceux qui essaient de cacher la vérité, avec des mensonges et de fausses accusations, non seulement à la famille, mais aussi à tous ceux qui aimaient Diego”.

Cette prise de position de la famille de Maradona a été rendue publique après que l’avocat Morla a partagé une vidéo inédite de la star, qu’il a présentée comme la dernière déclaration de Maradona.

La justice avait accédé à la demande de Dalma et Gianinna de retirer Morla de l’affaire en tant qu’avocat des trois sœurs du défunt.

Par ailleurs, le tribunal qui doit statuer sur les circonstances du décès a entamé, lundi, l’audience des témoins dans cette affaire, après avoir écouté les sept accusés pour négligence dans sa mort suspecte.

Article Tags