Droit du peuple Kabyle à l’autodétermination: La Représentation diplomatique du Royaume du Maroc auprès de l’ONU en rajoute une couche

ACTUALITÉPOLITIQUE
1.4K
5

La Représentation diplomatique du royaume du Royaume du Maroc auprès de l’ONU a reproduit in extenso  lundi sur son compte Twitter, le droit de réponse du Royaume du Maroc adressé à la présidence azérie du Mouvement des Non Alignés, et distribué à l’ensemble des membres du MNA, réunis les 13 et 14 juillet, suite à  suite à l’intervention provocatrice du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Dans le document diffusé sur son compte Twitter (voir ci-contre), la Représentation diplomatique du Royaume du Royaume du Maroc auprès de l’ONU relève que le MAE algérien qui “se dresse en fervent défenseur du droit à l’autodétermination, refuse ce même droit au peuple Kabyle, l’un des peuples les plus anciens d’Afrique, qui subit la plus longue occupation étrangère”.

 

 

 

 

L’autodétermination n’est pas un principe à la carte. C’est pourquoi le vaillant peuple Kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination“, relève encore le document.

Pour précision, la reproduction de ce document-référence sur le compte Twitter de la Représentation diplomatique du Royaume du Maroc auprès de l’ONU intervient au lendemain du rappel “pour consultations” de l’ambassadeur d’Alger à Rabat. 

Plus tôt, le département Lamamra avait demandé à son homologue marocain “une clarification” de la position marocaine sur la question kabyle.

C’est chose faite.