Les raisons cachées de la visite du chef du Hamas Ismaïl Haniyeh au Maroc

ACTUALITÉNATION
1.3K
1

La visite inopinée au Maroc de la délégation du Hamas conduite par son chef, Ismaïl Haniyeh, a surpris tout le monde à l’intérieur comme à l’extérieur du Royaume. L’information a été donnée par un communiqué du PJD qui a indiqué que cette visite se déroulait à l’invitation du secrétaire général du parti, Saad Eddine El Othmani, également chef du gouvernement. Mais on comprendra plus tard que la venue de Haniyeh n’avait pas seulement un caractère partisan mais bel et bien officiel. Et c’est le chef du Hamas qui donnera le ton lors de sa première prise de parole en rendant hommage au Roi Mohammed VI et en révélant que cette visite se fait sous les auspices du Souverain.

D’autant plus que plusieurs rencontres avec des officiels et des politiques marocains étaient programmées et ont, effectivement, eu lieu notamment avec les présidents des deux chambres du Parlement et les chefs des partis politiques. Autant dire que cette visite prévoyait des concertations de haut niveau avec les responsables marocains et augurait d’une sérieuse médiation du Maroc entre le Hamas et Israël. Et c’est encore Ismaël Haniyeh qui le confirmera en affirmant que d’énormes tâches attendent les Palestiniens en précisant qu’elles « seront certainement sur la table de Sa Majesté le Roi ». Il ne faut pas oublier qu’Ismaël Haniyeh avait vivement critiqué la reprise des relations du Maroc avec Israël après la signature de l’accord tripartite en décembre de l’année dernière.

C’est dire qu’il existe bel et bien des choses sérieuses qui se trament qui expliqueraient ce déplacement inattendu des dirigeants du Hamas. Ce qui est certain, c’est que le Maroc a toujours soutenu la cause palestinienne sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods. D’ailleurs le jour même où le Souverain avait eu un entretien téléphonique avec l’ex-président, Donal Trump, concernant l’accord tripartite, le Roi avait téléphoné au président palestinien pour lui rappeler que la position du Maroc soutenant la cause palestinienne demeure inchangée. Le Souverain avait réaffirmé: « La solution à deux États et les négociations entre les parties palestinienne et israélienne sont la seule voie pour parvenir à une solution définitive, durable et globale à ce conflit ».

Une position que le souverain a, il y a encore quelques jours, réitérée dans son message de félicitations au nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett. Un message dans lequel le Roi a souligné que le Maroc continuera à jouer son rôle actif pour promouvoir la paix et la sécurité de tous les peuples de la région. Le silence affiché par Israël suite à la visite de la délégation du Hamas au Maroc laisse supposer que les dirigeants israéliens auraient été tenus au courant des raisons de ce déplacement inopiné. Encore faut-il rappeler que le dîner offert par le Roi Mohammed VI à la délégation du bureau politique du Hamas est un signe qui en dit long sur les dessous de cette visite. Des signes révélateurs sur une éventuelle médiation marocaine qui se confirme par réunion qu’aurait eue Ismaiel Haniata avec le patron de la DGED, Yassine El Mansouri, et le ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita.

 

 

 

 

 

 


Article Tags