DÉCLARATIONS GUERRIÈRES CONTRE LE MAROC DE BRAHIM GHALI À PARTIR DE L’HÔPITAL SAN PEDRO TRANSFORMÉ  EN “ANNEXE” DES CAMPS DE TINDOUF


Le journal espagnol La Razón a publié hier un article intitulé “Le chef du polisario profite de l’hospitalité espagnole pour attaquer le Maroc”. Il demande à ses milices de poursuivre la lutte.

Cette déclaration guerrière du tortionnaire  figure dans un prétendu “discours” adressé   aux milices (à l’occasion de la fin du Ramadan) rapporté par le site pro-séparatiste “ecsaharaui.com”… cité par La Razón.

Ce journal précise que “Brahim Ghali, hospitalisé dans un centre de santé à Logroño, après avoir été accueilli en Espagne pour des “raisons humanitaires” en a profité pour envoyer un message à ses partisans les exhortant à poursuivre leur combat contre le Maroc”.

**Une attitude offensante pour le gouvernement de Madrid

Un discours enflammé écrit évidemment par les services propagandistes d’Alger  et diffusé au nom de Brahim Ghali, d’un hôpital espagnol.

Une attitude offensante pour le gouvernement de Madrid  qu’Alger continue d’empoisonner… et maintenant de “bafouer” par cette affaire.

Une incroyable impudence de transformer l’hôpital San Pedro de Logroño en une sorte de “casemate du polisario”  comme celles situées dans les camps de Lahmada !!

Comme si la junte était en terrain conquis!!  Elle fait peu de cas de l’image – déjà abîmée – et de la crédibilité de ce  gouvernement.  Elle provoque aussi les juges espagnols qui tiennent à auditionner cet individu poursuivi pour des crimes graves.

Aucune retenue… aucune réserve… et le prétexte des “raisons humanitaires” avancé par la MAE espagnole Arancha González Laya ne signifie plus rien.

Par ce discours belliqueux, il ne s’agit plus du malade Mohamed Battouch… mais bien d’ un supposé “président” d’ une prétendue “république”…qui a transformé un hôpital espagnol en une sorte de ” micro état major” pour mercenaires séparatistes actionnés par Alger.