LA FORCE TRANQUILLE ET LES HISTRIONS


Plus connu sous le sobriquet d’Omar Embrouilleksy… sa suffisance éclairée et lumineuse qui détient les clés de la vérité… Omar Brouksy vient de pondre un nouveau papier cette fois-ci dans “lesoir.be” de Belgique et non “Orient XXI”… Il est obligé de varier les “guichets payeurs” à défaut de varier ses analyses monothématiques.

Ce papier  contient comme d’habitude le lexique convenu du nihiliste appliqué et studieux. C’est  “Le nihilisme pour les nuls ” à la sauce marocaine.

Croyant faire une analyse politique “ici et maintenant”, il est dans l’archéologie des news réchauffées.

Il creuse dans un magma verbal  usé  fait de lieux communs, d’idées reçues, de clichés et de stéréotypes. Il doit  bien complaire à ses commanditaires interlopes qui préfèrent toujours écouter  la même chansonnette d’”Omar m’a chanter”.

Depuis plus  de trente ans,  Omar attend avec une impatience fiévreuse …  avec son maître à penser Gilles Perrault à qui il prête régulièrement “allégeance” à Sainte-Marie-du-Mont en Normandie, ainsi soit-il…  que le malheur frappe le Maroc !!

Connu aussi sous le sobriquet du “prédicateur hurleur de Settat”… le bonhomme a tout faux… car il tire son énergie négative de la haine de son pays et quelque part aussi de  la haine de soi. En général, ça va de pair !

Il ne tient pas à changer de regard… pour intégrer un léger pourcentage de “réel” dans ses analyses foireuses.

Il y a un truc qu’il doit comprendre ainsi que sa clique. Quelle stupidité et quel culot chez ce microcosme, adossé à l’étranger, de vouloir manipuler un vieux peuple, une vieille Nation,  avec des “bouquins” monothématiques, fixé obsessionnellement sur la personne du Chef de l’Etat !!

Ces écrits sont devenus du n’importe quoi… pas mieux que des  “tracts” ou des “flyers” que des militants fatigués (pour qui toute l’humanité est réactionnaire sauf eux…) imposent à des gens pressés et qui les jettent immédiatement.

On ne demande pas à Omar d’applaudir… mais tout simplement qu’il restaure son image de professeur universitaire,  supposé animé d’objectivité.

Comme le disait ce vieux prof: “Il faut toujours être dialectique et jamais mécanique mon fils !!”. C’est une leçon que doit méditer Brouksy l’enseignant chercheur de noise.

Qui dira que le Maroc a réglé tous ses problèmes ? Personne !  Mais il y a une “hiérarchie même dans le malheur”.

Entre réformer intelligemment et aller au casse-pipe comme le souhaitent les corbeaux nihilistes pyromanes, qui ont tous des bases de repli, au-delà des mers,  avec des comptes approvisionnés… le choix est clair.

Le Maroc séculaire appartient à tous… il a toujours été pluraliste et traversé de multiples courants d’idées…

Le chemin de l’intelligence est de  “réformer” cette collectivité complexe en gérant adroitement  les mentalités,  les  contradictions, les  pénibles pesanteurs,  l’influence inouïe des obscurantistes, les minorités, les divergences entre conservateurs et modernistes, entre laïcs et religieux,  le manque de ressources, les puissants lobbys…

Et aussi ces intolérables retards que nous font prendre ces incompétents autosatisfaits  et arrogants, élus ou managers,  qui  pullulent dans tous les secteurs…

Le Maroc est une force tranquille. Les vieilles Nations sont toujours à l’écoute du  cœur et de la raison. Elles se méfient de ceux qui déploient un zèle fou en leur répétant qu’ils ne leur  veulent que du bien.

C’est pour cela que cette  poignée d’histrions – agissant  sous un pseudo parapluie international… ne sera jamais audible auprès du peuple marocain au patriotisme inébranlable et non négociable.


Article Tags

Facebook Comments