66ème anniversaire des FAR, bouclier pour la nation et sa fierté


La commémoration, samedi, du 66ème anniversaire des Forces Armées Royales (FAR) est une occasion pour mettre en avant le palmarès foisonnant de réalisations et de sacrifices des FAR au service de la Patrie, depuis leur création le 14 mai 1956 au lendemain de l’indépendance du Royaume, et qui se poursuivent sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales.

La célébration de ce glorieux anniversaire offre aussi l’opportunité de rendre hommage à la vision clairvoyante de Feu SM Mohammed V qui avait tenu à doter le Royaume d’une armée moderne et professionnelle, dans le cadre du processus de recouvrement de l’indépendance du pays et de sa souveraineté nationale.

Cette lourde responsabilité a été confiée par le regretté Souverain à son compagnon de lutte, Feu SM Hassan II, alors Prince Héritier qui, après Son accession au Trône de ses Glorieux Ancêtres, avait poursuivi avec abnégation et détermination les efforts de perfectionnement de l’organisation des FAR et de leurs équipements.

Sur la même lancée et depuis Son accession au Trône de Ses Glorieux Ancêtres, SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, n’a eu de cesse d’accorder une attention particulière à cette institution, en modernisant et en équipant ses unités, en la dotant de tous les moyens et logistiques nécessaires, pour devenir aujourd’hui un rempart pour la défense des sacralités de la Nation et un bouclier protecteur contre toute agression extérieure ennemie.

La création des FAR demeure ainsi un événement national gravé en lettres d’or dans l’Histoire du Maroc et la célébration de cet anniversaire vise à rendre hommage à une institution, qui ne cesse de déployer d’importants efforts pour défendre les intérêts supérieurs de la Patrie et faire face à toute les tentatives visant à porter atteinte à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Maroc, assurer la stabilité et la sécurité du Royaume et protéger les citoyens et leurs biens.

Cet anniversaire constitue donc l’occasion de célébrer l’esprit patriotique, la négation de soi et la bravoure dont les femmes et les hommes de cette vaillante institution nationale ont fait preuve, à chaque conjoncture et épreuve, pour la défense des constantes de la Nation et de ses valeurs sacrées, ainsi que de la souveraineté nationale, fidèles à sa devise éternelle « Dieu, la Patrie, le Roi ».

Pour les FAR, l’année 2021 a été marquée par plusieurs événements dont le service militaire et la lutte contre la propagation de la Covid-19.

Concernant le service militaire, les FAR ont fait preuve d’une gestion et d’un encadrement exemplaires dans toutes les étapes concernant le suivi de l’opération d’incorporation des appelés des deux sexes. Elles ont aussi mis à disposition toutes les infrastructures, les cadres d’enseignement et les ressources pédagogiques nécessaires pour assurer aux jeunes concernés par cette opération une formation professionnelle, leur permettant une meilleure intégration au sein du tissu sociétal et une adhésion aux différents projets d’édification en toute responsabilité et patriotisme.

En ce qui concerne la lutte contre la propagation de la Covid-19 et ses répercussions économiques, sociales et sanitaires, les FAR ont été fermement engagées dans le cadre de l’élan de mobilisation générale visant à atténuer l’impact de cette pandémie.

A cet égard, SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, avait donné Ses Hautes Instructions pour associer les FAR à la mission de lutte contre la pandémie, aussi bien au niveau national à travers notamment la participation aux campagnes de vaccination anti-Covid-19, que sur le plan international à travers la fourniture de différents types d’équipements et matériel médico-technique à plusieurs pays frères et amis, via des avions des FAR.

En effet, les membres des Forces Armées Royales ont fait montre d’un haut niveau de professionnalisme lors de la participation, aux côtés de l’ensemble des intervenants, à la gestion de cette pandémie, à travers la rapidité de préparation et de déploiement d’hôpitaux de campagne et la mise à contribution de plusieurs grands centres relevant des FAR pour l’hébergement des patients en cas de besoin.

Avec le même esprit élevé de discipline et de dévouement qui caractérise les efforts des FAR à l’intérieur du pays, et sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, des composantes terrestre, aérienne et médicale des FAR ont ainsi été mobilisées pour apporter secours, assistance et réconfort, en cas de besoin, aux populations qui pourraient être touchées par les intempéries, les chutes de neige et les vagues de froid, dans une logique de complémentarité avec les autorités locales.

De même, cette institution nationale continue de s’acquitter de ses nobles missions dans le cadre des opérations de maintien de la paix à travers le monde, réaffirmant son engagement infaillible pour la défense des valeurs de paix, de sécurité et de solidarité dans le monde.

Le sens d’abnégation et de dévouement des casques bleus marocains déployés dans le cadre de missions onusiennes à l’étranger, dans les différents continents du monde, a été hautement salué par les plus hautes autorités de l’ONU.

En effet, quelque 752 Casques bleus du bataillon marocain (MORBATT) de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) et 3 observateurs militaires ont été décorés de médailles pour leur contribution au retour de la paix dans ce pays.

Egalement, le Maroc, qui assure la présidence de l’Initiative « 5+5 Défense », au titre de l’année 2022, a organisé sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État Major Général des FAR, la 34ème réunion du Comité directeur des pays membres de l’Initiative au niveau du Cercle Mess des Officiers à Rabat, les 29 et 30 mars.

D’autre part, plusieurs activités ont été initiées dans le cadre de la coopération bilatérale, dont des discussions d’État-major menées par la Marine Royale et les Forces navales américaines en Afrique, le 22 février, une réunion de planification finale de l’exercice multinational « African Lion 2022 » qui s’est déroulée à Agadir du 21 au 25 mars, une formation sur l’échographie au point d’intervention dispensée du 21 au 25 février, et une autre sur le déminage humanitaire et la neutralisation des engins explosifs prodiguée à Kénitra, outre un 1er cycle de formation dans le domaine des Forces spéciales mené du 24 janvier au 22 mars.

Par ailleurs, le Collège Royal de l’enseignement militaire supérieur a abrité, les 3 et 4 février, les activités du séminaire d’information dédié à l’intelligence artificielle (IA) dans le domaine de la défense, animé par d’éminents enseignants experts, avec un focus sur l’IA comme instrument de science des données et gouvernance, la supériorité opérationnelle et logistique dans le cadre du combat collaboratif et l’augmentation des capacités du soldat.

A travers les sacrifices consentis et les actes louables rendus au service de la Nation, des citoyens et de l’Humanité en général, les FAR ont inscrit leur nom dans la mémoire du peuple marocain, qui commémore fièrement le 66ème anniversaire de la naissance de cette vaillante institution, devenue un symbole de souveraineté nationale, et un bouclier pour la nation et sa fierté.