Rabah Driassa a rejoint les étoiles


Le chanteur algérien Rabah Driassa est décédé vendredi à l’âge de 87 ans, selon les médias locaux.

Né le 19 août 1934 à Blida (50 km au sud-ouest d’Alger), Rabah Driassa a lancé sa carrière artistique en 1953.

 

 

 

Il était connu jusqu’aux années 1980 avec de nombreuses chansons du terroir qui restent des chefs-d’œuvre dans le domaine, telles que « Nedjma Qotbiya » (étoile polaire), « Yahya wlad bladi », « Hizia », « Mabrouk 3lina », « El Goumri », « El Aouama » et tant d’autres qui ont marqué la musique algérienne de cette époque.

Il a crée une nouvelle forme musicale conciliant des genres aussi différents que l’Alaloui et le Saharien avec des rythmes et surtout des textes qui touchent aux problèmes sociaux vécus par le peuple algérien.