Vidéo. Une députée FLN à la solde de la DGSI attaque le coach Jamal Belmadi pour avoir loué l’état des stades au Maroc. Tollé en Algérie…

ACTUALITÉSPORT
2.1K
2

« Une année noire… l’Algérie brûle… Le Maroc complote… le coronavirus tue… les Juifs sont à nos portes… après tout cela, un type résidant en France vient en rajouter en critiquant l’état de la pelouse du stade Mustapha Tchaker de Blida », avait tweeté hier la députée FLN,  Ibtissam Hamlaoui, avant de supprimer le post controversé sous la pression des internautes algériens (voir ci-contre vidéo reproduisant le scan incriminé).

 

 

 

 

La députée qui est empêtrée depuis mars dernier dans un retentissant scandale d’adultère avec un colonel de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Dalil Hamdi alias « Taoufik », réagissait à la sortie, hier mercredi, du sélectionneur algérien Jamel Belmadi, pour critiquer l’état désastreux du stade Mustapha Tchaker de Blida où se joue aujourd’hui le match Algérie-Djibouti, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022.

Mais passons, car le problème de la très respectable députée n’est pas là. Le « délit » de l’entraîneur des Fennecs serait d’avoir  exprimé publiquement sa préférence pour le Stade de Marrakech, en lieu et place de celui de Blida ou encore celui d’Oran « où on fait des barbecues« !!!

C’était compter sans la réaction des citoyennes et citoyens algériens qui ont défendu crânement l’entraîneur des Fennecs, envers et contre la députée traitée de « prostituée » à la botte des « moukhabarat ».

Pour rappel, l’intéressée avait soulevé un tollé en juillet 2019 quand elle a déclaré, sans gêne aucune, que les hirakistes qui sortaient tous les vendredi l’empêchaient de « faire sa sieste ». Une déclaration qui lui a valu les moqueries et les détournements sarcastiques les plus drôles sur les réseaux sociaux.