Atteinte de démence à Cuba, la veuve de l’ancien chef du “polisario”, la milliardaire Khadija Hamdi, rapatriée à Tindouf à bord d’un jet privé

La veuve du défunt “Abdelaziz Al Marrakechi”, l’Algérienne Khadija Hamdi, est rentrée à Tindouf à bord d’un jet privé, après avoir été atteinte d’une crise de démence à La Havane, Cuba, où elle avait été hospitalisée dernièrement.

Selon des sources tindoufiennes, citées par notre confrère Mustapha El Assri, Khadija Hamdi, liée à l’ex-wali de Tindouf, Abdelmoumene Mermouri (actuel wali de Tlemcen), par des affaires sonnantes et trébuchantes, aurait été placée sous étroite surveillance au domicile de son père Hamdi Rguibi, ex-maire d’Oum el Assel, commune de la wilaya de Tindouf, située à 210 km au nord-est de Tindouf.

Ayant occupé le poste de “ministre de la culture” jusqu’au décès de son époux Mohamed Abdelaziz le 15 mai 2015, Khadija Hamdi est impliquée dans des affaires de détournement de sommes faramineuses d’argent issues des aides humanitaires et des dons étrangers.

Partageant un “empire” immobilier avec son père Hamdi Rguibi et l’actuel wali de Tlemcen, elle aurait placé une bonne partie de l’argent volé dans les coffre-fort des banques espagnoles.