L’exercice militaire African Lion, « une grande opportunité pour renforcer les relations stratégiques » maroco-américaines (Général US)

L’exercice militaire African Lion 21 est « une grande opportunité pour renforcer l’une des plus anciennes relations stratégiques des États-Unis », avec le Maroc, a affirmé jeudi le Général de division Andrew M. Rohling, Commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée des États-Unis pour l’Europe méridionale, Afrique.

« Alors que nous nous apprêtons à célébrer le 200ème anniversaire de l’ouverture de la Légation américaine de Tanger, cet exercice favorise les liens étroits et ininterrompus entre les États-Unis et le Royaume du Maroc, le plus ancien partenaire des États-Unis », a souligné le général Rohling lors d’une « table ronde téléphonique » avec la presse.

African Lion, l’une des plus grandes manœuvres militaires en Afrique, est prévu en juin prochain.

Ces exercices vont impliquer des milliers de soldats des États-Unis, du Maroc et de plusieurs autres pays d’Afrique et d’Europe.

Le programme de l’édition 2021 d’African Lion comprend des opérations multi-domaines, dont un exercice maritime avec des tirs navals, un exercice aérien, un exercice de réponse chimique-biologique, ainsi que des activités humanitaires.