VIDÉO. “VISITE DU PRÉSIDENT ALGÉRIEN AU MAROC”. ENTRETIEN DE TV5 MONDE AVEC LE DIRECTEUR DE LECOLLIMATEUR.MA


La chronique du Collimateur, “POINT DE MIRE” (voir notre édition du 6 Juillet 2020), sur “LA VISITE DU PRÉSIDENT ALGÉRIEN AU MAROC”, a produit un effet viral sur la centrifugeuse des réseaux sociaux, pour ne pas parler des sites et des chaînes d’information en continu, sans compter les agences de presse internationales, à leur tête l’Agence France presse (AFP).

Bien sûr, la nouvelle “providentielle” n’était pas à prendre au pied de la lettre. Elle a été structurée de manière à donner délibérément le change, autant sur le fond que sur la forme (ironie, sarcasme, tautologie, etc, outre l’illustration). Une façon de tourner en dérision la profession de foi “fraternaliste” du président algérien, dans sa récente interview à France 24, où il avait nié “l’existence” de problèmes avec “nos frères marocains”!

Mais voilà, nous avons bien pris le soin de chuter notre chronique sur cette phrase: “C’EST ARRIVÉ DEMAIN”!!! Les lecteurs qui n’ont pas lu la chronique du début à la fin ont persisté à donner foi à la fausse-vraie visite du président algérien au Maroc.

Voici ce que cela a donné: un véritable tsunami d’enthousiasme de part et d’autre de la frontière terrestre commune, voire en Europe.

Un enthousiasme endémique qui n’a pas laissé indifférente la chaîne de télévision généraliste francophone internationale, TV5, basée à Paris. Notre confrère de TV5 Monde, ANTOINE FONTENEAU, a pris attache avec le Directeur de “Le collimateur”, M’Hamed Hamrouch, pour l’interroger sur la teneur de la chronique “POINT DE MIRE”, lequel a admis le caractère  résolument fictionnel de “l’information” (voir ci-contre l’interview de TV5 MONDE, diffusée hier jeudi 16 juillet 2020).

 

 

 

Pour le Collimateur, l’effet escompté pour cet exercice a été atteint. La chronique avait valeur de test, elle a démontré de par l’avalanche des réactions suscitées, que la normalisation des relations algéro-marocaines est fortement revendiquée par les deux peuples algérien et marocain frères.

Une revendication légitime qui ne peut être affrontée indéfiniment par l’indifférence du régime algérien, sachant que le Maroc a maintes fois exprimé sa disposition à tourner la page des divergences pour réaliser ce formidable voeu du “Maghreb des peuples”. 


Facebook Comments