Vidéo. Le mauvais état de la pelouse du terrain Mustapha-Tchaker de Blida est un complot fomenté par le Maroc pour déstabiliser la sélection algérienne!?

ACTUALITÉSPORT
779
1

Les dirigeants algériens, leurs sous-fifres et, malheureusement, une certaine frange de la société, qui n’a vécu que sous l’antimarocanisme, est hantée par la théorie du complot: Tous les maux proviennent, par définition, du voisin de l’Ouest.  On en a entendu des tonnes tout aussi stupides les unes que les autres mais celle évoquée pat un invité sur le plateau du sport d’Annahar dénote une pathologie psychique irréversible.

Tout le monde s’est plaint du mauvais état de la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida en Algérie y compris le sélectionneur Jamal Belmadi et l’international Ryadh Mahrez. Le joueur de Manchester-City, comme beaucoup d’autres, n’a pas mâché ses mots en disant: « C’est grave pour l’Algérie, qui est champion d’Afrique en titre, de ne pas disposer d’un stade digne de son équipe nationale. C’est très grave”.

Au lieu de critiquer les directeurs des stades, qui sont tous en mauvais état, l’invité du plateau d’Annahar a trouvé le coupable qui est derrière l’impraticabilité du terrain Mustapha-Tchaker: « C’est un complot ourdi par le Maroc pour déstabiliser l’équipe nationale algérienne. L’objectif du voisin de l’ouest, du voisin du mal, est de saper le moral de la sélection nationale car… la cause principale de l’éviction d’Ahmad Ahmad de la présidence du CAF c’est la victoire algérienne de la CAN !? » (Voir vidéo ci-dessous).

 

 

Agacé par le méli-mélo de son invité, l’animateur l’a interrompu en lui rappelant qu’il lui a posé une question sur l’état du terrain et non pas sur autre chose.

L’invité, très sûr de lui, lui a répondu: « Patientez, je vais y revenir mais vous savez que c’est le voisin du Gharb (Maroc) qui finance la CAF et que l’ex -président Ahmad Ahmad résidait souvent au Maroc. Quand l’Algérie a remporté la CAN, les Marocains n’ont pas digéré cette victoire car Fouzi Lekjae, la FRMF et l’État marocain veulent détruire la sélection algérienne. Aujourd’hui après avoir évincé les Algériens de la CAF, les Marocains sont arrivés, d’une manière ou d’une autre, à atteindre leur objectif  en semant la zizanie au sein de l’équipe nationale. Ne me dites pas que ce n’est pas un complot puisqu’aujourd’hui on est obligé de combattre l’ennemi à l’intérieur de notre pays alors que nous sommes champions d’Afrique ».

Il s’agit d’un terrain de votre pays qui a été mal entretenu, lui rétorque l’animateur qui va l’acculer à se ridiculiser davantage tout en retrouvant le terrain de la réalité: « L’Algérie, cette puissance régionale, n’est pas capable d’assurer l’entretien d’une pelouse d’un stade de football ? La preuve qu’il existe un plan pour déstabiliser la sélection nationale et un complot ourdi à partir de l’étranger ».

Tout commentaire est superflu puisque ces propos relèvent de la psychiatrie.