Décès de M’Hamed Karzaz, icône de l’Aïta et virtuose de l’Outar

ACTUALITÉCULTURE & MÉDIAS
336
2

Nous avons appris avec une grande affiliation le décès, jeudi, de l’Haj M’Hamed Karzaz, à son domicile de Mediouna.

Avec son défunt compagnon “Mahrach”, l’Haj Karzaz a formé un duo parmi les plus célèbres de la scène lyrique.

 

 

 

 

Né à Bhalla, relevant de la commune Ras El Ain Chaouia, l’Haj Karzaz est un virtuose de l’Outar, instrument de musique traditionnel très populaire dans la région de M’Zab.

Avec feu “Mahrach”, l’Haj Karzaz a puisé dans l’art ancestral de l’art de l’Aïta surnommé le “blues marocain”, offrant à la scène lyrique nationale de belles chansons devenues des refrains pour les Marocains, telles “Chorfa l’Bhalla”, “Al Awa”, “l’Haj Hammou” et “l’Aita khairania”.