Vidéo. Une infirmière aurait été giflée et un étudiant en médecine agressé par des auxiliaires d’autorité dans un centre de vaccination

Une vidéo virale circule depuis hier sur les réseaux sociaux où l’on voit une infirmière en train de pleurer dans un centre de vaccination devenu sens dessus dessous. La victime déclare avoir été giflée par un responsable d’un arrondissement parce qu’elle a voulu s’interposer pour protéger un étudiant en médecine, qui s’occupait de la vaccination, au moment où il était agressé par des agents d’autorité.

La vidéo ne dit pas où se passe cette scène mais un enregistrement audio d’un homme qui semble faire partie de la corporation médicale raconte ce qui s’est passé tout en précisant qu’il dispose des premières informations et qu’il attend de vérifier ce qu’il s’est vraiment passé dans ce centre hospitalier: « Mes consœurs et confrères selon les premières informations qui me sont parvenues dans ce centre de santé, un étudiant en médecine, une infirmière et un auxiliaire d’autorité qui s’occupe de l’enregistrement des personnes vaccinées. Ce dernier se serait plaint auprès du caïd pour lui dire qu’il est très surchargé et qu’il est incapable de gérer tout seul cette tâche. Le caïd aurait alors demandé à l’étudiant en médecine de lui donner un coup de main. Ce dernier lui a répondu que les responsables qui l’ont envoyé ici l’ont chargé de faire la vaccination et non pas l’enregistrement. Les esprits se seraient alors surchauffés et ce que j’ai compris c’est que l’étudiant a reçu une raclée de la part des auxiliaires d’autorité. Quand l’infirmière est intervenue pour défendre son collègue, le caïd l’aurait giflée et l’aurait enfermée dans un bureau. C’est tout ce que j’ai appris jusqu’à maintenant en attendant de vérifier ces informations ».

Jusqu’ici et malgré la diffusion, à jet continu, de cette vidéo sur whatsApp et twitter, les services concernés du ministère de l’Intérieur n’ont pas encore réagi pour infirmer ou confirmer cet incident.