Affaire Pegasus. L’autre face raciste de Mediapart d’Edwy Plenel développée par l’écrivailleur Bruno Pantin

ACTUALITÉPOLITIQUE
1.1K
1

Edwy Plenel, ce trotskiste désengagé, défenseur des faibles et des opprimés afin de les utiliser comme fonds de commerce pour promouvoir sa “Mediapart”, à toutes les sauces et à chacune de ses sorties médiatiques, a été dénoncé par le site dont il est le fondateur. L’idéologue invétéré fut piégé, mercredi dernier, par son écrivaillon, le dénommé Bruno Pantin qui se définit comme anciennement dirigeant d’entreprises, ex-consultant, écrivain, philosophe et anarchiste.

Quand on passe du coq à l’âne dans sa vie professionnelle, c’est la preuve que le mental et le psychique sont tout aussi volatiles. D’ailleurs, son homonyme “pantin” désigne une personne qui change d’opinions et d’attitudes sous l’influence d’autrui. Edwy Plenel n’y a rien vu jusqu’à mercredi dernier quand ce bougre s’est fendu d’un article haineux et raciste à l’encontre du Maroc, les pays africains, voire les petits pays d’Europe (voir ci-dessous).

 

 

Evoquant l’affaire d’espionnage de Pegasus, ce pantin a déversé toute sa haine sur tout ce qui est plus petit géographiquement que la France. Mais il a particulièrement visé les Africains, les Arabes et les musulmans en écrivant: “Se faire espionner par le Maroc, franchement c’est la honte totale ! que l’on se fasse espionner par la Russie, par la Chine ou par les USA passe encore mais se faire surveiller sournoisement par un tout petit pays du Maghreb, alors là !”

Jusque-là, et même s’il ne cache pas son mépris pour un pays aussi millénaire que la France, voire plus, le train de Pantin ne déraille pas trop. Mais il a vraiment pété les plombs quand il a ajouté que le Maroc est “rappelons-le musulman”. l’Islam étant une circonstance aggravante qui mérite l’échafaud, n’est ce pas Pantin ? Et de continuer dans son délire raciste : “A ce rythme-là, on va bientôt se faire espionner par le Ghana et le Togo”.

C’est une honte que des Noirs, des Arabes et des musulmans osent espionner la race supérieure de ce pantin de Pantin. Et comme cela ne suffit pas, il a craché tout son venin méprisant et raciste y compris sur des petits pays européens en disant: “et pourquoi pas la Belgique… et pourquoi pas la Suisse, le Luxembourg et Andorre pendant qu’on y est ? ».

Cet article haineux et méprisant a été publié, mercredi dernier, par Mediapart avant qu’il ne soit retiré en catastrophe. La preuve, nous en avons gardé les traces (voir ci-dessus). Heureusement qu’il existe  à Mediapart des journalistes plus sages qu’Edwy Plenel qui, depuis le déclenchement de l’affaire Pegasus, pèlerine dans tous les médias pour tirer à boulets rouges sur le Maroc.