GAZ: L’ALGÉRIE FAIT CHANTER L’ESPAGNE EN PLEINE VAGUE DE FROID!

ACTUALITÉPOLITIQUE
983
7

“L’Algérie a réduit au quart le volume de gaz exporté vers l’Espagne”, s’inquiète la société espagnole de distribution de gaz, Enagás, qui alerte contre “un grave problème d’approvisionnement” au moment où l'”IBÈRE” traverse la pire vague de froid de ces cinquante dernières ans, aggravée par la tempête “Filomena”. 

Raison invoquée à ce coup de rabot, Sonatrach, géant algérien des hydrocarbures, l’attribue à “des problèmes techniques liés au traitement du gaz naturel”!!

Un faux alibi, s’écrient les professionnels espagnols, accusant Sonatrach de détourner le gaz destiné à l’Espagne vers Pékin et Tokyo, via des navires affrétés à cet effet. Et pour cause, en Asie, le gaz se vend plus cher qu’en Espagne!

“La société d’État Sonatrach envoie des navires à Pékin et à Tokyo car ils paient plus pour l’énergie en cette période de froid”, dénonce Enagás.

Le 9 octobre 2020, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, s’est déplacé en Algérie, où une rencontre a été organisée entre les responsables de Sonatrach et l’espagnol Naturgy, qui a obtenu au prix d’intenses négociations une réduction importante du prix du gaz naturel algérien fourni à l’Espagne. 

Pour précision, Alger s’est toujours servi de “l’arme” du gaz pour faire chanter l’Espagne sur des dossiers politiques, à leur tête la question du Sahara marocain. 

Compte tenu des développements positifs que connaît la question de l’intégrité territoriale du Maroc, il n’est pas exclu que le régime voisin utilise “l’arme” du gaz et “l’impopularité” du gouvernement Sanchez en raison de la flambée de la facture d’électricité pour les ménages espagnols, pour tenter d’arracher des “concessions” espagnoles sur la question.


Article Tags

Facebook Comments