Covid-19/Espagne: le chômage partiel touche environ 3,9 millions de personnes


Environ 3,9 millions de personnes sont actuellement au chômage partiel en Espagne, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a annoncé, mercredi, le président du gouvernement, Pedro Sanchez.

« Il y a 3.889.000 travailleurs qui bénéficient des plans de chômage partiel », sur fond de la crise liée à la pandémie de coronavirus, a précisé M. Sanchez, lors de la session de contrôle du gouvernement au Congrès des députés (Chambre basse du Parlement), notant que son exécutif a mis en oeuvre plusieurs mesures de soutien en faveur des familles, des salariés et des travailleurs autonomes, pour réduire l’impact de cette crise.

Le chef de l’exécutif a fait savoir que près d’un million de travailleurs autonomes ont sollicité les prestations pour cessation d’activité, rappelant que l’Etat s’engage à garantir jusqu’à 100 milliards d’euros de prêts aux entreprises et travailleurs autonomes pour atténuer l’impact du coronavirus sur le tissu productif espagnol.

Le gouvernement avait adopté en mars dernier une batterie de mesures visant à atténuer l’impact socio-économique provoqué par la crise sanitaire du coronavirus.

Parmi ces mesures figurent la simplification des procédures pour le chômage partiel et l’interdiction des licenciements pour des raisons économiques, techniques, organisationnelles ou de production pendant la période de l’urgence sanitaire liée à la pandémie.

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévu mardi que le taux de chômage pourrait augmenter à 20,8% en 2020, avant de baisser à 17,5% en 2021.

L’Espagne devrait subir une chute de 8% de son PIB en 2020, en raison de l’impact de la pandémie, selon le FMI. Selon le dernier bilan donné ce mercredi par le ministère de la Santé, l’Espagne compte 177.633 cas confirmés au Covid-19, dont 18.579 décès et 70.853 patients rétablis.