Habillement: Inauguration de l’extension de l’usine « Erum » à Tanger


Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour a inauguré, mercredi au niveau de la zone industrielle Mghogha à Tanger, l’extension de l’usine d’une multinationale spécialisée dans la fabrication de cintres en plastique destinés au secteur de l’habillement.

« Ce nouveau projet industriel reflète la confiance des investisseurs étrangers dans notre pays qui jouit d’une stabilité politique et économique, à la faveur de la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, et consacre aussi le progrès considérable que connait le Maroc en matière de développement et d’attraction des investissements industriels spécialisés », a indiqué M. Mezzour dans une déclaration à la presse.

« Ce projet vient appuyer notre engagement à renforcer la souveraineté industrielle du Royaume et couvrira les besoins du secteur du textile, et ce par l’adoption de nouvelles techniques et mécanismes avancés qui vont de pair avec la nouvelle génération d’industrie 4.0 », a relevé le responsable gouvernemental.

Pour sa part, le directeur général du groupe Erum au Maroc, Carlos Mulero, s’est félicité de cette extension qui traduit la confiance portée par les investisseurs étrangers en le climat économique très favorable du Maroc, faisant remarquer qu’avec l’extension de son usine, le groupe vise la croissance de ses clients et du secteur du textile habillement marocain, ainsi que l’exportation vers des pays voisins.

« Le groupe a investi quelque 253 millions de dirhams (MDH) et a assuré la création de 400 nouveaux emplois et 700 emplois directs », a affirmé M. Mulero qui note que la multinationale adopte les conditions écologiques internationalement approuvées et propose à ses clients des solutions logistiques pour la réutilisation et le recyclage de leurs produits.

Ont pris part également à cette cérémonie d’inauguration le CEO du groupe Erum en Europe et en Afrique, le Consul général d’Espagne à Tanger, ainsi que des représentants de Chambres professionnelles et des hommes d’affaires.

A noter que la société spécialisée dans la fabrication de cintres en plastique aspire à passer de 111 millions d’unités en 2017 à plus de 202 millions d’unités à l’horizon de 2023, soit une augmentation de plus de 90 millions d’unités.