VIDÉOS. INDUSTRIE DE DÉFENSE: LA TECHNOLOGIE ISRAÉLIENNE AU SERVICE DU MAROC


Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, et le ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale Abdellatif Loudiyi ont signé, hier mercredi, un protocole d’accord militaire, le premier du genre entre Israël et un pays arabe.

Ce protocole formalise une coopération militaire qui, selon Far-Maroc, site spécialisé dans les questions de défense, a déjà franchi « des étapes avancées ».

Citant des rapports israéliens, FAR-Maroc souligne que ce protocole porte sur le transfert de technologie militaire israélienne via des joint-ventures (co-entreprises) visant à installer, au Maroc, des antennes locales de fabrication de drones militaires. Des sites israéliens avaient spécifié qu’il s’agissait de drones kamikazes fabriqués à moindre coût et dont l’efficacité est redoutable.

 

 

 

 

Concernant les acquisitions militaires, les rapports évoquent notamment l’achat par le Maroc du système de défense aérienne, Barak 8, également connu sous le nom de LR-SAM ou MR-SAM. Il s’agit d’un missile sol-air conçu pour se défendre contre tout type de menace aérienne, y compris les avions, les hélicoptères, les missiles anti-navires et les drones (Voir vidéo ci-contre).

 

 

 

 

Israël pourrait également aider le Maroc à moderniser lui-même ses chasseurs, indique également FAR-Maroc, rappelant que la modernisation en 1998 des 24 chasseurs F-5 Tiger s’est déroulée en collaboration avec Israël.

 

 

 

Par ailleurs, le Maroc pourrait bénéficier de la technologie militaire israélienne en matière de guerre électronique, de surveillance et de reconnaissance, notamment sur le plan de la défense aérienne et maritime.