Une délégation d’hommes d’affaires français attendue dans la région Dakhla Oued Ed-Dahab


Une délégation d’hommes d’affaires français de la région du Grand Est se rendra dans les régions de Dakhla Oued Ed-Dahab et Souss-Massa du 26 au 31 octobre, dans le cadre d’une mission économique, à l’initiative du Consulat Général du Royaume du Maroc à Strasbourg.

Conduite par François Grosdidier, président de Metz Métropole, la délégation française est composée d’une dizaine d’hommes d’affaires représentant différents secteurs économiques, indique la représentation consulaire marocaine dans la ville alsacienne dans un communiqué.

Cette visite intervient dans le but de développer et de soutenir les relations économiques et commerciales entre le Royaume et la France dans leurs dimensions territoriales, grâce notamment aux rencontres B to B entre hommes d’affaires de la Métropole de Metz et leurs homologues des deux régions marocaines.

Ce déplacement, organisé dans le cadre du plan d’action pour l’année 2021 du consulat général du Royaume à Strasbourg, permettra selon la même source, de présenter les potentialités des deux régions et les différentes opportunités d’investissement dans différents secteurs tels que les mines, l’immobilier, l’agroalimentaire, la formation et la recherche.

A cet effet, plusieurs rencontres sont programmées durant cette mission particulièrement avec les walis et présidents des deux régions, et les élus locaux, en plus des échanges avec les responsables des Centre Régionaux d’Investissement de Dakhla et d’Agadir, afin de permettre la concrétisation de projets dans les différents secteurs ciblés, note le communiqué.

Et d’ajouter que le programme de cette mission est principalement axé sur la recherche et la coopération scientifique, en tant que forme de soutien au développement local, grâce à la participation de Georgia Tech-Lorraine, en la personne de son Président, le professeur franco-marocain Abdallah Ougazzaden.

Aussi, « les membres de la délégation ont affirmé l’enjeu continental de cette coopération grâce aux relations étroites qu’entretient le Maroc avec de nombreux pays d’Afrique. Le Royaume demeure incontestablement la porte d’entrée sur le continent africain, à même de permettre aux entreprises françaises de renforcer leur présence et leur compétitivité sur tout le continent, notamment à partir des régions d’Agadir et Dakhla », souligne le communiqué.

Par ailleurs, des visites de terrain sont également programmées lors de cette mission pour présenter les grands projets d’investissement dans les deux régions marocaines, notamment le port Atlantique de Dakhla, l’usine de dessalement de l’eau de mer, la Cité d’Innovation et Technoparc.