Décès d’Abdul Qadeer Khan, père de la bombe atomique au Pakistan 

ACTUALITÉMONDE
149
1

Qadeer Khan, scientifique pakistanais réputé notamment pour être le père de la bombe atomique au Pakistan, est mort ce dimanche 10 octobre à l’âge de 85 ans. Selon la télévision publique PTV, son décès est lié à des problèmes pulmonaires.

Positif au Covid-19, son état s’est dégradé ce dimanche matin.

Sa mort a généré une vague de tristesse à travers le pays. Le Premier ministre Irman Khan s’est dit « profondément attristé » par le décès du scientifique. Il a également souligné sa « contribution cruciale à faire de nous un État doté de l’arme nucléaire ».

Cependant, sa carrière a été jalonnée de controverses. Il était notamment accusé d’avoir diffusé illégalement des technologies vers plusieurs pays, comme la Corée du Nord, la Libye ou l’Iran dans les années 1990.

C’est pour cette raison qu’il a été placé en résidence surveillée en 2004. Il a alors admis s’être livré dans des activités de prolifération. Son placement en résidence surveillée a pris fin en 2009, par une décision de justice. Il restait toutefois soumis à une protection rapprochée. 

Par ailleurs, si sa principale contribution au programme nucléaire de son pays fut la conception de centrifugeuses, permettant de porter l’uranium à un taux de concentration propice à la fabrication d’armes, il est accusé d’avoir volé cette technologie aux Pays-Bas lorsqu’il y travaillait. En 1990, il a admis qu’il n’était pas possible de tout fabriquer au Pakistan et qu’il s’était procuré des éléments à l’étranger.