UA: ouverture d’une enquête interne sur un tweet attaquant la directrice de l’USAID, Samantha Power, au sujet du Tigray


L’Union africaine (UA) a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête interne après la publication sur son compte officiel Twitter d’un message attaquant la directrice de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), Samantha Power, au sujet du conflit au Tigray

«Un membre du personnel a partagé des opinions personnelles sur ce compte, contrairement aux règles du personnel de l’UA. Le tweet maintenant supprimé ne reflète pas la position de l’UA et est considéré comme un grave manquement (au code) de conduite. L’incident fait l’objet d’une enquête interne», a affirmé l’organisation panafricaine sur son compte Twitter.

Le tweet en question réagissait à la directrice de l’USAID qui avait relayé un message sur la visite d’un émissaire américain en Ethiopie et appelant « toutes les parties (du conflit au Tigray) à venir d’urgence à la table des négociations».

Mme Powers a réaffirmé qu’«Il n’y a pas de solution militaire à ce conflit. Les besoins humanitaires sont déjà urgents, mais ils empireront si les parties n’acceptent pas de dialoguer et de mettre fin aux hostilités».

Début août, la Directrice de l’USAID en visite en Ethiopie avait appelé les rebelles du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) à retirer «immédiatement leur forces» des régions d’Amhara et d’Afar.

La responsable américaine avait souligné que «pour que l’aide parvienne à tous ceux qui en ont besoin au Tigray, toutes les parties doivent cesser les hostilités».

«Il n’y a pas de solution militaire à ce conflit», avait noté la Directrice de l’USAID sur son compte twitter, relevant l’impératif d’accélérer l’acheminent « sans contrainte » de l’aide humanitaire au Tigray.