Vidéo. Manifestations à Fnideq: quand des médias espagnols soufflent sur les braises

ACTUALITÉMÉDIAS
353
4

“Castillejos ne capitule pas: troisième manifestation pour protester contre le maintien de la fermeture de Bab Sebta”. C’est l’un des titres dont s’est fendu vendredi, depuis Sebta, à l’occasion de la troisième manifestation organisée à Fnidek, une certaine presse espagnole biberonnée à l’intox anti-marocaine.

 

 

 

 

Une intention sournoise, de surcroît malveillance, d’instrumentaliser des revendications sociales légitimes à des fins délibérément hostiles au Maroc.

“Plus de onze mois se sont écoulés depuis la fermeture de Bab Sebta et il n’y a pas de solution, pas de progrès, pas même un plan qui peut au moins rassurer des milliers de citoyens marocains”, écrit “El Faro de Ceuta”, oubliant à l’insu de son gré que la situation dans le préside marocain occupé de Sebta est bien pire que celle que connaît la population de Fnidek.

Des sources de lecollimateur.ma n’écartent pas l’hypothèse que les manifestations de Fnidek soient téléguidées depuis Sebta, dans une tentative perfide de mettre en question la décision marocaine souveraine de fermer la “frontière de la honte” et en finir avec la situation d’humiliation que subit une frange de la population précarisée et surexploitée par les barons espagnols de la contrebande.   

Facebook Comments