Présidentielle US: Tous les projecteurs braqués sur le Michigan, le Wisconsin et la Pennsylvanie


La course à la Maison Blanche semble se jouer désormais dans trois Etats pivots que Donald Trump avait remporté en 2016, le Michigan, le Wisconsin et la Pennsylvanie.

Le dépouillement des votes est toujours en cours dans les États où Trump est en tête, notamment la Géorgie, la Pennsylvanie, le Michigan et la Caroline du Nord, et le décompte des voix nécessaire pour déterminer un gagnant pourrait ne pas être connu avant plusieurs jours.

Selon les derniers résultats partiels, Biden a repris la tête au Wisconsin et est en train de réduire l’écart au Michigan.

En Caroline du Nord et en Pennsylvanie, les bulletins de vote portant le cachet de la poste avant le 3 novembre peuvent toujours être reçus et comptés pour les prochains jours.

L’Associated Press a déclaré Biden vainqueur en Arizona, lui donnant une petite marge de manœuvre alors que les votes sont comptés dans le Michigan, le Wisconsin et la Pennsylvanie, les anciens États du « mur bleu » qui détermineront probablement le résultat de l’élection de cette année.

Il existe un certain nombre de résultats possibles dans les États pivots qui donneraient à Trump ou à Biden les 270 voix électorales nécessaires pour remporter la Maison Blanche. La marge au collège électoral pourrait être très mince, et une égalité n’est pas à écarter.

Trump a prononcé un dans un discours à partir de la Maison Blanche tôt mercredi matin dans lequel il a revendiqué la victoire malgré le décompte en cours des votes dans tout le pays. « En ce qui me concerne, nous l’avons déjà gagné », a-t-il dit. Le président a également appelé à l’arrêt du dépouillement des votes et a affirmé qu’il porterait l’élection à la Cour suprême parce qu’il pense qu’il aurait déjà dû être déclaré vainqueur.

Biden s’est également montré confiant dans un discours non loin de son domicile dans le Delaware mardi soir. L’ancien vice-président a mis en avant son avance en Arizona, le premier État que l’un des candidats a pu dérober à son adversaire par rapport à 2016.

« Cela peut prendre un peu plus de temps », a déclaré Biden. « Comme je l’ai toujours dit, ce n’est ni à moi ni à Donald Trump de déclarer qui a remporté cette élection. Cela revient au peuple américain. Mais je suis optimiste quant au résultat ».

(Avec MAP)