Vidéo-Diapo. Les images du premier vol marocain à bord de l’hélicoptère AH-64D Apache


Le Colonel Samit, commandant de l’escadre Aérocombat, est entré dans les annales des valeureuses Forces royales air (FRA), après avoir signé le premier vol marocain à bord de l’hélicoptère d’attaque Ah-64D Apache.

Ce premier vol a été effectué le 31 juillet 2019 au-dessus du désert de l’État de l’Utah, comme l’indique (voir diapo ci-contre) le certificat qui a été délivré au Colonel Samit en reconnaissance de son mérite.

 

 

 

 

24 hélicoptères AH-64E Apache au Maroc pour un montant de 4,25 milliards de dollars

En novembre 2019, l’agence américaine chargée des exportations d’équipements militaires américains [Defense Security Cooperation Agency – DSCA] avait recommandé au Congrès d’autoriser la vente de 36 hélicoptères d’attaque AH-64E Apache au Maroc, pour un montant potentiel de 4,25 milliards de dollars.

Outre la livraison des appareils prévue à partir de 2024, cette somme couvrait également la fourniture aux Forces royales air (FRA) de 79 moteurs T700-GE-701D, 36 capteurs d’acquisition de cible AN/ASQ-170, des systèmes de vision nocturne, des dispositifs d’auto-protection et plus de 600 missiles air-sol Hellfire.

Un peu plus de six mois plus tard, Boeing a annoncé avoir signé un contrat portant sur livraison au Maroc de 24 AH-64E Apache, dans le cadre du disposif FMS [Foreign Military Sales].

« Il s’agit d’une nouvelle étape dans notre long partenariat avec le Royaume du Maroc« , a commenté Jeff Shockey, un haut responsable de l’industriel américain. « La demande mondiale concernant le modèle Apache augmente et nous sommes fiers de fournir cette capacité de pointe au Maroc« , a-t-il ajouté.

En effet, Boeing est présent au Maroc via l’entreprise MATIS Aerospace [Morocco Aero-Technical Interconnect Systems], qu’il a créée en 2001 avec Safran Electrical & Power et Royal Air Maroc. Cette société, qui produit des harnais électriques, est implanté à Casablanca.

Indications sur l’AH-64E Apache

« L’AH-64E Apache […] est conçu selon une architecture ouverte comprenant les derniers systèmes de communications,  de navigation, de capteurs et d’armes. Il dispose d’un système de désignation et d’acquisition amélioré qui fournit des informations sur les cibles de jour comme de nuit et par n’importe quel temps, ainsi qu’une capacité de navigation en vision nocturne. En plus de classer les cibles terrestres et aériennes, le radar de contrôle de tir a été mis à jour pour fonctionner dans un environnement maritime« , souligne Boeing dans un communiqué.

 

 

 

 

Les premiers AH-64E Apache [ou « Guardian »] seront livrés aux Forces royales Air marocaines à partir de 2024. Le Maroc deviendra alors le 17e pays à en être doté [et le second en Afrique, après l’Égypte].

Au total, rappelle Boeing, 2.500 hélicoptères Apache, toutes versions confondues, ont été livrés, dont 500 exemplaires de la variation AH-64E.