Nouvel incident sur un câble électrique sous-marin entre le Maroc et l’Espagne. L’ONEE et Red Eléctrica de España à pied d’oeuvre pour localiser le point exact de l’incident.


La société Red Eléctrica Española a rapporté dans un communiqué de presse diffusé samedi 1 août, avoir détecté une fuite de fluide biodégradable dans un câble de réserve depuis la liaison qui relie l’Espagne au Maroc, “un incident qui n’affecte pas le service”, a-elle déclaré.

“La société espagnole avec l’Office National d’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) du Maroc, propriétaire de 50% de ce pipeline, concentrent leurs efforts sur la connaissance de l’emplacement précis de la fuite afin de procéder au scellement”, indique ce matin le site d’information de Ceutatv.com. 

Pour cela, les deux sociétés travaillent “pour accélérer les autorisations nécessaires” pour déplacer un navire vers la zone, à environ 4,5 kilomètres de la côte marocaine, “dans les plus brefs délais pour localiser le point exact de l’incident”

Cette interconnexion électrique entre l’Espagne et le Maroc est constituée de deux lignes 400 kV mises en service en 1997 et 2006, elles-mêmes composées de sept câbles: trois pour chaque circuit, plus un de réserve qui part de la gare terminale de Tarifa, à l’extrême espagnol, à la gare terminale de Fardioua, à l’extrémité marocaine.

L’entreprise a veillé à ce qu’au moment où l’anomalie ait été détectée, “le système de confinement des fuites se soit automatiquement mis en route, réduisant la pression du fluide au minimum techniquement possible et parvenant à limiter la fuite dans les 2-3 premières heures en dessous de 5 litres / heure.”, rapporte Ceutatv.com

Le fluide isolant est biodégradable et n’est pas nocif pour la santé marine et humaine, selon une étude de l’Université de Cadix.

Après détection de la fuite, le Plan Maritime Intérieur de l’interconnexion a été activé en phase d’alerte (phase 0) et l’incident a été communiqué aux autorités maritimes espagnoles et à toutes les autorités et groupes concernés.


Facebook Comments