Vidéo. La relation “d’exception” entre Rabat et Paris, une opportunité pour mieux aborder ensemble les défis de la crise de Covid-19 (M. Benmoussa)


La relation d’exception entre le Maroc et la France constitue “très certainement” une opportunité pour mieux adresser ensemble les défis et les opportunités de la crise de Covid-19, tant sur le plan sanitaire qu’économique, a souligné l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa.

“Notre mémoire partagée, notre histoire commune apaisée, la densité de nos relations humaines et la convergence d’intérêts favorisent la consolidation de cette relation entre nos deux pays ; une relation résiliente, tournée vers l’avenir et qui est source d’inspiration pour la coopération Europe/Afrique/Méditerranée et d’attachement au multilatéralisme, à travers des sujets aussi cruciaux que la sécurité et la lutte contre le terrorisme, la migration ou les changements climatiques”, a relevé M. Benmoussa dans une vidéo réalisée par l’ambassade à l’occasion du 21e anniversaire de la Fête du Trône.

 

 

Cette relation marquée par une complémentarité économique peut constituer un vecteur de préservation de souveraineté de chacun, a affirmé le diplomate marocain, notant que l’approfondissement de ce partenariat économique peut apporter à chacun des deux pays une plus grande compétitivité à l’échelle internationale.

Les contacts réguliers entre SM le Roi Mohammed VI et le Président Emmanuel Macron entretiennent cette relation et la renouvelle pour relever les défis communs, a-t-il signalé, faisant observer que la 14ème Rencontre de haut niveau Maroc-France tenue en décembre dernier à Paris, le 4ème forum parlementaire franco-marocain ou l’intensité de la coopération décentralisée entre les territoires des deux pays “sont là pour rappeler le partenariat multidimensionnel qui lie le Maroc et la France”.

Par la même occasion, l’ambassadeur a rendu un hommage très particulier à la communauté marocaine installée en France, “profondément attachée à son pays d’origine et à son pays d’accueil”, qui s’inscrit dans une démarche d’intégration et de vivre ensemble et contribue au rayonnement des deux pays.

Il a également tenu à remercier les amis français du Maroc, hommes et femmes politiques, représentants du monde économique et culturel, des collectivités territoriales et de la société civile, qui par leur dynamisme et leurs initiatives “font vivre la relation France-Maroc pour qu’elle soit à la hauteur de nos ambitions, ouverte sur son environnement et confiante en son avenir”.

Par ailleurs, M. Benmoussa est revenu sur les réalisations et les actions “fortes et audacieuses” menées cette année de manière préemptive sous le leadership de SM le Roi, en donnant la priorité à la dimension humaine et à la nécessaire protection des populations.

Face à la pandémie du coronavirus, le Maroc a engagé très tôt plusieurs actions qui permettent de freiner la chaîne de transmission de l’épidémie et mis en place un fonds spécial de solidarité, alimenté par des contributions volontaires du secteur privé et public, pour venir en aide aux populations les plus touchées et soutenir l’économie nationale face au choc, a-t-il détaillé.

Et d’ajouter que le Royaume a également déployé une coopération soutenue avec le reste du continent africain dans une démarche de partage d’expériences et de bonnes pratiques ainsi qu’une action de solidarité, notamment à travers l’acheminement d’aides médicales à plusieurs pays africains frères.


Article Tags

Facebook Comments